Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Le rapport des jeunes à la musique (11 à 17 ans)

Problématique : L’étude s’inscrit dans le contexte de l’enseignement de la musique en milieu scolaire francophone au Québec. Celle-ci vise à mettre au jour des données permettant de mieux comprendre l’état de la situation de l’enseignement musical dans les écoles primaires et secondaires au regard des préférences musicales des jeunes et de leurs pratiques d’écoute. Ces données permettraient possiblement de mieux comprendre le phénomène décrit comme une « tension » entre la musique que les jeunes étudient à l’école et celle qu’ils « consomment » dans leur temps libres.  Cette « tension » entraîne une participation mitigée de la part de certains élèves dans leur cours de musique. L’examen du problème de recherche emprunte de nombreuses pistes n’excluant pas  le réseau d’influence des médias appuyés par le développement rapide des technologies modernes qui trouvent chez les jeunes entre 11 et 17 ans des  utilisateurs – consommateurs   pour lesquels l’industrie des médias  développe des produits musicaux qui leur plaisent.

But de la recherche : À partir d’un cadre de référence multidisciplinaire allant de la psychologie (goûts musicaux, Coulangeon, 2003); Leblanc, 1979), l’éducation (compétence à apprécier la musique, MELS-PFEQ, 2001)  à l’anthropologie (fonctions de la musique, Merriam, 1964)  cette recherche vise à présenter un portrait réaliste du rapport des jeunes à la musique, à fournir des pistes permettant d’expliquer la tension présente dans les cours de musique à l’école, selon de nombreux enseignants de musique et à contribuer à trouver des solutions aux difficultés actuelles.

Méthodologie : Cette étude utilise un questionnaire d’enquête (25 questions) traduit en français et adapté des travaux de North, Hargreaves et O’Neill (2000) en fonction des buts poursuivis par la recherche et de la réalité culturelle du Québec.  22 enseignants de musique ont participé avec leurs élèves et ont présentés le questionnaire à 2179 élèves de 5e année du primaire à la fin du secondaire. Les résultats dépouillés  proviennent de  8 régions administratives du Québec allant  du Bas-du-Fleuve à la Montérégie.

Résultats et retombées : Des résultats partiels confirment les observations des enseignants de musique à propos de la présence d’une « tension » entre la musique pratiquée à l’école et celle écoutée pour le plaisir. Toutefois celle-ci n’est pas aussi vive qu’il serait possible de le croire. D’autres résultats confirment l’influence des contextes sociaux, celui des groupes d’adolescents mais aussi celui de la famille en ce qui concerne les choix musicaux des jeunes. Finalement les réponses des jeunes montrent qu’ils retiennent peu les apprentissages scolaires au regard de la musique mais qu’ils ont une connaissance étonnante des titres  actuels et des groupes en vogue. Les résultats révèlent également que la musique est d’une importance indéniable dans leur vie mais pour une majorité de jeunes cela s’applique surtout à la musique qu’ils choisissent eux-mêmes plutôt que celle qu’on aimerait leur apprendre.

 Les communications ou les publications liées à ce projet :

  • Blondin, D. (2012). Conceptions de la musique « populaire » et de son rôle en éducation musicale : ce qu’en pensent des étudiants en formation à l’enseignement de la musique au Québec – phase 2. Communication orale présentée à la conférence FAMEQ-JFREM. Université Laval : Québec
  • Blondin,  D. et Boisvert D. (2011). L’importance de la musique dans la vie des jeunes et l’enseignement de la musique en milieu scolaire. Communication orale présentée au Congrès de l’ACFAS 2011. Université de Sherbrooke : Sherbrooke, Québec.
  • Blondin, D. (2009). De Hannah Montana à Mozart : la musique dans la vie des jeunes.
  • Communication présentée au Congrès de la Fédération des associations de musiciens éducateurs  du Québec (FAMEQ  2009) Hôtel Delta : Montréal.

Affiches scientifiques

  • Blondin,   D. (2011). Student music teachers’ conceptions of popular music and of its role inthe music classroom. Communication affichée présentée au Suncoast Music education Research Symposium (SMERS, 2011). University of South Florida, Tampa.

 Financement :

  • Organisme subventionnaire: UQAM
  • Programme de subvention: PAFARC  (Programme d’aide financière à la recherche et à la création)
  • Année(s) liée(s) à ce financement: 2007 et 2009
  • Montant reçu: 16,000 $

 Chercheur principal

Assistants de recherche :

  • Daphnée Boisvert- UQAM
  • Marie- Michèle Bélair- UQAM