Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Les activités musicales pratiquées au quotidien par des élèves suivant des leçons extrascolaires d’instrument de musique.

NOM et prénom :

 Programme d’étude dans lequel il est réalisé :

  • Doctorat en éducation musicale-volet didactique instrumentale

Résumé du projet :

La littérature scientifique reliée à la motivation musicale démontre un consensus selon lequel les jeunes qui suivent des leçons d’instrument de musique éprouvent des problèmes de motivation. Ce problème amènerait de nombreux élèves à abandonner leurs études musicales. Il est de plus en plus évident que le jeune musicien du XXIe siècle n’apprend plus uniquement la musique à travers un cadre formel d’apprentissage, et qu’il ressent aussi le besoin de s’engager dans de diverses activités musicales pour apprendre à jouer de la musique. Toutefois, cette réalité contemporaine complexifie grandement le travail du professeur d’instrument qui a été formé à la musique de manière traditionnelle et à l’aide d’une approche « maitre-élève » qu’il reproduit ensuite instinctivement dans son enseignement (Dubé, Robidas et Héroux, 2015). En d’autres mots, il est de plus en plus difficile de motiver le jeune musicien d’aujourd’hui pour son apprentissage musical qu’à partir d’activités formelles d’apprentissage. Par conséquent, pour le motiver, les enseignants doivent dorénavant trouver des façons d’établir des liens significatifs entre l’enseignement musical formel qu’ils offrent à leurs élèves et les expériences musicales que ces derniers réalisent en dehors des leçons de musique (Peluso, 2012). De plus, le Consortium for School Networking a montré que l’attrait pour les outils numériques, de même que pour les expériences divertissantes et les communautés de réseaux sociaux auxquelles les jeunes participent en dehors de l’école posent des défis majeurs pour les enseignants en musique afin de motiver et d’engager la majorité de leurs élèves dans leur apprentissage musical (http://www.cosn.org/superintendents).

Pour créer des liens entre l’apprentissage formel et les activités musicales des jeunes, il s’avère pressant de mieux connaitre les pratiques musicales d’apprentissage pratiquées par ces jeunes et ce qui les motive à s’engager dans ce type d’activités. Toutefois, pour l’instant, nous savons très peu de choses sur les activités musicales d’apprentissage réalisées par les élèves qui suivent des leçons individuelles d’instrument de musique en dehors du système scolaire. De façon générale, nous ignorons si les professeurs d’instrument cherchent à établir des liens entre l’apprentissage formel qu’ils offrent à leurs élèves et les activités que ces derniers pratiquent en dehors de leurs leçons d’instrument. En d’autres mots, dans quelle mesure les professeurs d’instrument qui exercent dans le milieu extrascolaire cherchent-ils à construire l’apprentissage de l’élève à partir de ce qui le motive sur le plan musical en dehors de ses leçons d’instrument ? Pour répondre à cette question fondamentale, il s’avère nécessaire de (1) connaitre l’ensemble des activités musicales réalisées au quotidien par cette population d’apprenants (2) d’identifier ce qui les amène à s’engager dans la réalisation d’activités de ce type (3) de vérifier dans quelle mesure leurs professeurs d’instrument s’intéressent à ce qui motive l’élève pour la musique en dehors de ses leçons d’instrument (4) de vérifier dans quelle mesure leurs professeurs d’instrument tentent d’établir des liens entre leurs activités formelles d’apprentissage dispensées durant les leçons et celles pratiquées par l’élève en dehors des leçons et (5) de vérifier les habitudes musicales de l’enfant auprès du parent. Cette recherche doctorale vise donc à obtenir un premier niveau de connaissances autour de ce questionnement.

Directeur et codirecteur(s) de recherche :

Financement :

  • OICRM, 45 000 $/7500 $ accepté Hiver 2013
  • FRQSC, 60 000 $/20 000 $ accepté Été 2013 à été 2014
  • CRSH, 105 000 $/Mai 2014 à Mai 2017