Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Integration de l’improvisation dans la formation des futurs professeurs d’enseignement instrumental pour favoriser l’utilisation de strategies collaboratives

Résumé de la recherche : L’apprentissage du violon classique occidental s’effectue généralement dans un contexte pédagogique contraignant où l’enseignement, centré sur le professeur (Young, Burwell et Pickup, 2003), laisse peu de latitude décisionnelle à l’élève (Persson, 1995). Intégrer des activités pédagogiques qui encouragent la latitude décisionnelle et la créativité des jeunes violonistes apparaît comme une alternative pertinente à cette problématique. L’improvisation, à qui l’on accorde de multiples bénéfices pédagogiques (Azzara, 2002) dont notamment le développement de la pensée créative (Webster, 2002), est souvent absente de l’enseignement du violon (Riveire, 1997). Cette situation est attribuable au manque de connaissances des professeurs sur le sujet et à l’absence d’outils pédagogiques adéquats (Ibid.). Notre étude doctorale a contribué à combler ce manque en développant un outil didactique facilitant l’intégration de l’improvisation dans l’enseignement du violon. Suivant une méthodologie rigoureuse, cet outil a été solidement conçu. Le contenu de l’outil a été en partie adapté pour différents instruments.

Cette recherche subséquente visait à observer comment l’utilisation des activités et stratégies proposés dans l’outil pouvaient contribuer à la formation des futurs enseignants. De façon plus précise, cette étude souhaitait s’attarder au regard que portent les futurs professeurs d’instrument sur leur propre utilisation des stratégies collaboratives lorsqu’ils enseignent l’improvisation.

Une série d’activités visant à déveloper la créativité des élèves ont été données à vingt (N=20) futurs enseignants dans le cadre de leur formation pédagogique. Il leur était demandé d’enseigner ces activités à des élèves correspondant à la population vise (6 à 11 ans, dans leurs trois premières années d’apprentissage). Les données générées par des captations vidéo des essais et des entretiens semi-dirigés qui ont suivi on été soumis à une analyse qualitative.

Les résultats démontrent que la plupart des futurs enseignants ont eu une expérience positive à enseigner l’improvisation (souvent pour la première fois) soulignant des réaction très positives de la part de leurs élèves. Mais, la bon nombre ont également souligné des difficultés à guider l’élève dans son progrès lors des rétroactions.

En incitant l’utilisation de stratégies pédagogiques stimulant la créativités des élèves dans le cadre de la formation des futurs enseignants, cette recherche répond à un besoin criant du milieu classique occidental. Plus spécifiquement, en impliquant les futurs enseignants dans un processus leur permettant une prise de distance et une opportunité de réfléchir sur leurs propres actions, cette recherche permet d’élargir leur conception de l’enseignement instrumental.

Chercheurs :

Dates du projet :

  • Octobre 2011 à juin 2012

Communications ou publications liées à ce projet :

  • Robidas, N. (2012, juillet). Integration of Improvisation in Instrumental Teacher’s training to Enhance the use of Collaborative Strategies. International Symposium of Music Education, Thessaloniki, Grèce.