Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

L’Art du chant dans la mélodie du Québec

Résumé du projet : L’étude du chant lyrique national, patrimonial, n’est nullement obligatoire ou même suggérée dans l’enseignement de nos programmes d’études professionnels en musique au Québec. De plus, on trouve difficilement le répertoire sur le marché de la musique parce que, tout simplement, ce répertoire exceptionnel dort tranquillement dans les archives, sauf pour quelques œuvres.

Par ce projet, mon objectif ultime est de voir à l’élaboration et à l’inclusion d’un répertoire national chanté dans nos écoles de musique. Il s’agirait d’un gain important de pouvoir ajouter ce répertoire dans les programmes d’enseignement de la musique où l’on enseigne déjà aux futurs artistes-interprètes les classiques italiens, la chanson espagnole, la mélodie française, l’oratorio, l’opéra, le lied, le « musical » et l’opérette…etc.

Je souhaite, à partir du répertoire musical national de langue française, élaborer un outil pédagogique qui serait destiné à l’apprentissage du chant chez les jeunes artistes-interprètes en devenir. Ce projet faciliterait l’inclusion et la valorisation de ce magnifique répertoire, qui est le nôtre, dans la pratique instrumentale.

Ce projet s’inscrit dans une démarche interdisciplinaire et comporte plusieurs étapes dont voici une brève description :

  1. Recherche des œuvres dans les archives (activités de recherche en musicologie)
  2. Lecture des œuvres manuscrites (activités d’interprétation du chant accompagné au piano ou autres instruments)
  3. Choix pédagogique des œuvres (activité en art d’interprétation, d’esthétique et pédagogie de la voix)
  4. Transcription des œuvres sélectionnées sur support numérique (activité technologique de transfert et d’écriture musicale sur support scripto-numérique, Finale ou autres)
  5. Apprentissage, répétition et enregistrement des œuvres sélectionnées (activités de création et d’esthétique d’interprétation en studio sur support audionumérique ou autres technologies)
  6. Concerts, lectures publiques, conférences éducatives…etc. (activités de création, de publication et de diffusion du répertoire)
  7. Inclusion du répertoire dans les programmes en musique de niveau collégial (activité de création et de diffusion en pédagogie instrumentale).

Afin d’élargir les connaissances culturelles du répertoire lyrique, de développer et de trouver des façons originales d’exercer la pratique instrumentale, l’inclusion du chant national comme outil pédagogique permettra d’une part de mieux encadrer les élèves dans l’apprentissage global de la musique par la voix, le chant. D’autre part, ce projet vise l’amélioration et l’enrichissement des apprentissages dans les programmes d’interprétation. Ce nouveau répertoire offrira une multitude de repères structuraux, culturels, éducationnels et, je dirais même, essentiels au bon développement des jeunes artistes. Chaque œuvre offrira son apport pédagogique, esthétique, historique, patrimonial et culturel, où les poètes et compositeurs du Québec seront à l’honneur.

Par ce projet, partant de l’étude de notre répertoire, pour mieux comprendre le répertoire étranger, en faisant des transferts aux nouvelles générations, je vais contribuer à ma façon à la sauvegarde et à la diffusion de notre patrimoine musical et culturel. Comme artiste pédagogue, ce sera pour moi une valeur ajoutée et j’aurai contribué, j’ose l’espérer, à l’avancement culturel de notre société, le chant étant à mon sens, un patrimoine que l’on doit garder bien vivant.

Chercheur

  • DUVAL, France, Maîtrise professionnelle en didactique instrumentale

Directeur et codirecteur(s) de recherche :