Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Les conceptions pédagogiques de professeurs de piano : regard croisé Australie, Angleterre, Brésil, Canada, États-Unis, Espagne, France, Mexique, Turquie.

Résumé du projet :

Ce projet vise à mieux connaître les conceptions pédagogiques de professeurs de piano provenant de différents pays à propos de l’apprentissage, l’enseignement et de l’évaluation.

Problème :

Le domaine des conceptions pédagogiques nous intéresse, car plusieurs auteurs ont  critiqué l’approche qui caractérise encore la manière d’enseigner un instrument de musique (Bautista et al., 2012). Comme l’explique Jorgensen (2000), les professeurs d’instrument privilégient souvent un modèle d’enseignement axé principalement sur l’enseignant plutôt que sur l’élève (voir aussi Baker, 2006; Schmit, 1998). Sous ce paradigme maître-élève, l’élève apprend surtout par imitation ainsi qu’en recevant et en reproduisant passivement les connaissances de l’enseignant (Hultberg, 2002). Ce modèle traditionnel entre toutefois en contradiction avec le mouvement de réforme éducationnelle amorcé depuis quelques décennies à l’échelle mondiale, soit une pédagogie constructiviste orientée sur l’élève plutôt que sur le professeur (ex. : Tardif, 1997; Vienneau, 2005).

Selon nous, le principal facteur pouvant expliquer que la pédagogie instrumentale résiste encore à ce changement éducationnel serait lié aux conceptions pédagogiques des professeurs d’instrument. En fait, un tel changement de paradigme ne peut s’opérer sur le plan pratique que si les conceptions des enseignants ont évolué dans le même sens. Or, comme les recherches dans ce domaine sont quasi absentes de la littérature spécialisée entourant la pédagogie instrumentale individuelle extrascolaire de niveau précollégial, il nous semble fondamental de s’y attarder dans le cadre de cette étude en examinant, dans un premier temps, les conceptions des professeurs de piano, soit un des instruments de musique les plus enseignés à l’échelle internationale.

Le cadre théorique retenu pour mener notre projet est la Implicit theories approach (Pozo et al., 2006) qui repose sur niveaux graduels de sophistication : direct, interpretative, constructive. L’approche direct rejoint plusieurs caractéristiques du paradigme « maître-élève »; l’approche interpretative conserve certaines caractéristiques de la précédente, mais elle s’applique avec plus de souplesse et de sophistication; quant à l’approche constructive, elle est en accord avec les théories plus contemporaines de l’éducation, soit une pédagogie axée sur l’élève plutôt que le professeur.

L’objectif principal de ce projet est d’identifier quelles sont les conceptions pédagogiques de professeurs de piano provenant de neuf pays différents (Australie, Angleterre, Brésil, Canada, États-Unis, Espagne, France, Mexique, Turquie) qui donnent des leçons individuelles à des élèves de niveau précollégial à propos de l’enseignement, de l’apprentissage et de l’évaluation des élèves.

Méthode. Pour réaliser notre étude, nous utilisons un questionnaire en ligne à choix multiples qui avait déjà élaboré et validé par Bautista et al. dans un étude précédente. Ce questionnaire comporte 16 questions : 4 sur l’apprentissage; 7 l’enseignement et 5 sur l’évaluation. Chaque question est présentée sous forme de scénario suivi de trois choix de réponse, et chaque réponse correspondait, soit à l’approche « direct », ou « Interpretative » ou « Constructive ». Les participants doivent indiquer leur opinion pour chaque choix de réponse à l’aide d’une échelle de Likert répartie sur 5 points qui allait de Totalement en désaccord à Totalement d’accord. Puis, ils sont invités à nous expliquer qualitativement les choix qui motivent leurs réponses.

Résultats : Pour l’instant, nous avons complété la section liée aux professeurs du Canada. Nos résultats mettent en lumière que leurs conceptions de la pédagogie du piano sont, façon significative l’approche, orientées sur l’approche interpretative et que l’utilisation d’un curriculum favorise des conceptions davantage orientées sur l’enseignant que sur l’élève. Les résultats qui émergeront des autres pays seront divulgués sous peu.

Financement :

  • Organisme : Bureau du financement de la recherche
  • Programme : Financement institutionnel CRSH
  • Années du financement : 2013-2014
  • Montant reçu : 2 744 $

Chercheur principal :

Cochercheur(s)

    Jean-François Latour, Canada

    Pascal Terrien, France

    Marco Toledo et Zélia Chueke, Brésil

    Alfredo Bautista, Espagne/Singapore

    Derya Arslan et Sibel Karakelle, Turquie

Assistants de recherche :

Communications

Dubé, F., Noël, M.-A., Latour, J.-F. (2013, octobre). Conceptions of learning, teaching, and evaluation of Canadian piano teachers who give private lessons at the pre-collegial level. CNAL Founders’ Conference, Kingston, Ontario.