Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Recherche collaborative sur l’intégration d’activités créatives dans l’enseignement instrumental et son impact sur la motivation des élèves et sur les conceptions pédagogiques des professeurs.

NOM et prénom :

NOËL, Marie-Audrey

Programme d’étude dans lequel il est réalisé :

Doctorat en musique – éducation musicale (Ph. D.), profil didactique instrumentale

Résumé du projet :

Cette recherche collaborative vise à examiner si l’intégration d’activités musicales créatives (ex.: improvisation, composition, arrangement, etc.) dans l’enseignement instrumental a un impact sur la motivation de l’élève et modifie les conceptions pédagogiques du professeur d’instrument. Les bienfaits pédagogiques pour ce type d’activités sont multiples (Lehmann et al., 2007). Par exemple, elles favoriseraient la compréhension et l’intégration des concepts, des structures, du vocabulaire (Robidas, 2010) et du langage musical (Koutsoupidou et Hargreaves, 2009), stimuleraient l’imagination de l’élève en développant, notamment, son habileté à « penser en sons » (Webster, 1990), et personnaliseraient son apprentissage en l’amenant à prendre des décisions musicales esthétiques (Webster, 2002). Par conséquent, un tel environnement interactif et créatif au sein des leçons d’instrument pourrait s’avérer pertinent pour mobiliser les principales composantes de la motivation (voir théorie de l’autodétermination, Deci et Ryan, 1985). Comme une forte proportion d’élèves qui amorcent l’apprentissage d’un instrument de musique abandonne leurs leçons avant même de pouvoir jouer une pièce avec confiance (McPherson et Davidson, 2006), il est nécessaire d’examiner si l’intégration d’activités créatives dans la formation musicale de l’élève peut avoir un impact sur sa motivation. La réalisation d’une recherche collaborative (deux volets: scientifique et développement professionnel) s’impose ici, car ce type d’activités est rarement intégré à l’enseignement instrumental (Agrell, 2008; Dubé, Héroux et Robidas, 2014; Kratus, 1989). Ainsi, nous pourrons examiner si des professeurs (instruments variés) arrivent à modifier leurs conceptions pédagogiques, une fois qu’ils seront plus familiers avec ce type d’activités et qu’ils en auront expérimentées avec leurs élèves.

En plus de contribuer à l’avancement des connaissances en ce qui a trait à la pédagogie instrumentale et à la formation des maîtres, cette étude collaborative aura aussi des retombées directes pour la communauté pratique, car les professeurs participeront à une activité réflexive de développement professionnel et les résultats obtenus permettront de construire des ateliers de formation à partir des activités créatives expérimentées par les professeurs, dont l’objectif premier sera de contribuer à réduire le taux d’abandon des élèves.

Objectifs de recherche : (1) Examiner si une activité réflexive de formation professionnelle axée sur la créativité modifie les conceptions pédagogiques de professeurs d’instrument; (2) Examiner si l’intégration d’activités musicales créatives dans l’enseignement instrumental a un impact sur la motivation des élèves.

Objectifs de formation : (1) Mieux comprendre le concept de la créativité musicale en général, son développement chez l’élève ainsi que la manière de l’intégrer dans l’enseignement; (2) Construire et valider un recueil d’activités musicales créatives.

Cette recherche collaborative (Desgagné et al., 2001) axée sur une activité réflexive s’échelonnera sur 4 mois (6 à 8 entretiens de groupe). Durant ces rencontres, les professeurs seront invités à élaborer des activités créatives et à discuter, à partir d’extraits vidéo, de celles expérimentées avec leurs élèves entre les rencontres. Chaque rencontre sera enregistrée et transcrite (verbatim), puis nous procéderons à une analyse de contenu (Mucchielli, 2006) afin d’identifier les modulations dans les conceptions pédagogiques des professeurs. Puis, nous utiliserons un questionnaire (avant et après les expérimentations) pour mesurer la motivation de leurs élèves.

Directeur et codirecteurs de recherche :

Financement :

OICRM (Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique), bourse de doctorat, 2013-2015, 30 000$